Les derniers articles
Loading...
jeudi 5 juin 2014

Mars

Les observations des sondes orbitales Viking ainsi que les robots envoyés sur la planète Mars on identifés deux réservoirs potentiels d’eau sur Mars: les dépôts polaires et l’atmosphère. Le réservoir le plus important est constitué de calottes polaires glacées associées aux dépôts en couches environnant qui pourraient contenir suffisamment d’eau pour recouvrir Mars avec une couche globale équivalente d’environ 30 m de profondeur. Le second réservoir est l’atmosphère martienne qui une fois déposée en surface couvrirait Mars avec un film d’eau ayant 105m d’épaisseur. ON a longtemps spéculé que Mars avait eu et pourrait encore avoir des réservoirs d’eau beaucoup plus vastes. Des caractéristiques géomorphiques comme des cratères, des terrains effondrés chaotiques, des canaux massifs et des réseaux de vallées sont des indices très forts qu’il a existé à une époque un grande quantité d’eau en surface et proche de la surface. L’analyse de ces zones qui ont été sculptées par l’eau a conduit à une estimation d’une quantité d’eau totale équivalente à une épisseur de 100 à 500m. Les mesures du rapport D/H suggèrent qu’environ 5 à 50 m de ces réserves se sont évaporées dans l’espace, ce qui laisse entre 50m et 495m d’eau non observée d’origine ancienne. La figure suivante montre une projection de Robinson du contenu en hydrogène des sols martiens exprimé en équivalent eau [1]:


La figure suivante montre pour sa part la répartition de ce même contenu en fonction de la latitude.

On suppose ainsi qu’un vaste océan a recouvert un tiers de la surface de Mars il y a environ 3,5 milliards d’années [2]. Très récemment, l’analyse directe du sol martien lors de la mission «Curiosity» au voisinage du cratère Gale a montré que 2% du sol en surface de Mars était bien constitué d’eau et le cratère Gale pouvait avoir abrité un lac de salinité très faible, maintenant évaporé [3].

Références
[1] W. C. Feldman, T. H. Prettyman, S. Maurice, J. J. Plaut, D. L. Bish, D. T. Vaniman, M. T. Mellon, A. E. Metzger, S. W. Squyres, S. Karunatillake, W. V. Boynton, R. C. Elphic, H. O. Funsten, D. J. Lawrence & R. L. Tokar, «Global distribution of near-surface hydrogen on Mars», J. Geophys. Res.109 (2004) E09006.
[2] G. Di Achille & B. M. Hynek, «Ancient ocean on Mars supported by global distribution of deltas and valleys», Nature Geoscience, 3 (2010) 459-463.
[2] J.P. Grotzinger, «Analysis of Surface Materials by the Curiosity Mars Rover», Science341 (2013) 1475.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer