Les derniers articles
Loading...
jeudi 5 juin 2014

Chondrites

Les chondrites sont les roches les plus anciennes du système solaire. Leur analyse isotopique a en effet révélé que ces roches se sont formés avant les planètes il y a environ 4,65 milliards d’années. Les chondrites contiennent des petits grains et des inclusions qui préservent les minéraux et les composés qui étaient présent au moment de la formation du système solaire. Les chondrites ont donc à peu près la même composition chimique que la surface du soleil. Il existe 4 types principaux de chondrites:

Les chondrites à enstatite de type E qui forment 2% des météorites tombant sur la Terre. Le composé le plus abondant est l’enstatite MgSiO3. On pense que ces chondrites sont formés au voisinage de l’orbite martienne.
Les chondrites ordinaires de type H, L et LL qui représentent 74% des météorites tombant sur la Terre et qui proviennent de la partie interne de la ceinture d’astéroïdes qui s’étend entre Mars et Jupiter. Ces chondrites sont composées principalement d’olivine, de pyroxène et d’un pourcentage variable de de fer et de nickel présentant divers degrés d’oxydation. Les chondrites de type H sont riche en fer métallique, tandis que les chondrites de L sont pauvres en fer. Les chondrites LL ont quant à elles des teneurs faibles en fer et en métaux.

Les chondrites Rumuruti du sites Kenyan où elles furent découvertes. Il s’agit de météorites présentant des rapports isotopques 17O/16O élevés, ce qui suggère qu’elles se sont formées dans une région plus éloignée du Soleil que les chondrites ordinaires.
Les chondrites carbonées qui contiennent une grande quantité de composés organique et de l’eau, ce qui indique qu’elles se sont formées à une très grand distance du soleil.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer