Les derniers articles
Loading...
mercredi 28 mai 2014

La Lune

La formation des océans terrestres s’est probablement produite en même temps que la celle de la Lune. Ces phénomènes se déroulent depuis le début de l’accrétion de la Terre, il y a de cela 4,56 milliards d’années, jusqu’à la ségrégation du cœur à la fin du dégazage intérieur qui s’est produit voici 4,45 à 4,50 milliards d’années. C’est durant cette période que les chondrites carbonées ont sûrement amenées l’eau sur Terre en même temps que nombre de molécules organiques.


Suite aux impacts avec la Terre, les astéroïdes se sont vaporisés, dispersant toutes leurs matières volatiles dans l’atmosphère terrestre. Un petite fraction d’entre elles se sont probablement mélangées avec le magma de surface car toute la surface de la Terre était alors dans un état fondu, pour repasser à l’état gazeux un peu plus tard. La quantité d’eau totale délivrée à la Terre était sûrement supérieure à celle présente de nos jours dans les océans, car la perte des matières volatiles était très importante à cette époque. On a pu ainsi estimer que 50% de l’eau arrivant sur Terre pourrait avoir été dissociée en hydrogène et oxygène par le fort bombardement UV auquel était soumis notre planète. Des pertes supplémentaires ont probablement dues aussi avoir lieu suite à l’érosion de l’atmosphère par les impacts des bolides planétaires extra-terrestres. Durant ces premiers moments chaotiques de l’histoire de la Terre, une collision s’est produite, il y a environ 4,5 milliards d’années, avec un planétoïde ayant une taille comparable à celle de la planète Mars. L’accrétion des débris de cette collision titanesque qui a dégagé plus de 4 x 10 31 J a donné naissance à la Lune. Ramenée à la masse de la Terre, cela donne 7 x 10 6 J·kg-1, une énergie suffisante pour vaporiser les silicates présents en surface. Après cette collision, la température de surface a atteint 2300 K, soit environ 2000 °C, causant une fusion de la surface de la Terre. S’il existait déjà de l’eau liquide à cette époque, elle a donc été vaporisée en même temps que les silicates.L’âge de 4,50-4,45 milliards d’années peut donc être pris comme temps zéro (T0) pour la formation des océans. La collision a aussi eu pour conséquence de former une atmosphère dense de silicates gazeux qui par refroidissement rapide ont complètement précipité au bout de quelques milliers d’années. Il resta donc une atmosphère résiduelle dense faite de vapeur d''eau et de dioxyde carbone qui allait transformer par effet boule de neige notre planète en une serre géante

Référence
Daniele L. Pinti (2005), «The Origin and Evolution of the Oceans», Lectures in Astrobiology, Vol. 1. M. Gargaud, B. Barbier, H. Martin & J. Reisse Eds, Springer-Verlag, New York, Berlin, p.83-112.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer