Les derniers articles
Loading...
mercredi 19 mars 2014

Vide ou néant



Sur le site wikipedia on peut lire:

Il ne faut pas confondre néant et vide qui sont deux notions différentes. La seconde est relative à la notion d''espace (le vide s'inscrit dans un espace) elle-même incompatible avec la notion de néant (au sens de rien absolu, mais le rien étymologiquement est quelque chose, on peut donc conclure que le néant ne peut se résoudre à la simple idée du rien absolu).
Le néant n'est pas le vide et réciproquement.
Le vide est l'absence de matière dans un espace défini. Le néant étant l'absence d''existence, la conception même d'espace devient obsolète.
Avec une pompe à vide, vous pouvez retirer la matière (y compris l'air) d'un bocal. Le vide décrira alors cette absence. Le néant étant à l'existence ce qu'est le vide à la matière, il faudrait que l'espace même que "contient" le bocal n'existe pas, il serait donc impossible au bocal d'exister.)

En fait, j'ai été d''accord dans ma tendre jeunesse avec cette vision des choses. Mais cela ne reste pas très satisfaisant car ceci implique de définir ce que recouvre exactement la notion d'espace... La chose est loin d''être triviale, car introduire l'espace oblige à introduire aussi le temps puisque les deux sont liés selon la théorie de la relativité. Or espace et temps sont généralement définis à l'aide de règles et d'horloges, soit de manière métrique... Et comme le vide est une notion topologique indépendante de toute métrique, wikipedia est en train de nous bourrer le mou. Pour ma part je préfère m'en tenir à la topologie pure en utilisant les deux outils fondamentaux que sont la dérivée extérieure "d" qui permet de connaître sa "frontière" et le produit extérieur "∧" qui permet d'explorer son "intérieur". Grâce aux séquences de Pfaff de type {A, dA, A∧dA, dA∧dA}, il est ainsi possible de définir successivement:

i) Le néant: A = 0, soit dA = A∧dA = dA∧dA = 0 correspondant à une dimension topologique de Pfaff (DTP) nulle DTP = 0 équivalente au quadruplet {A, dA, A∧dA, dA∧dA} = {0,0,0,0}. En termes non mathématiques si A désigne le concept d'action le néant, c'est l'inaction ou le non mouvement (A = 0). Comme il n''y a pas de mouvement, il est inutile de chercher à définir les notions d'espace, de temps ou de matière. Qu'elles existent ou pas, peu importe.

ii) L'équilibre: A ≠ 0, dA = 0, soit A∧dA = dA∧dA = 0, soit  DTP = 1 équivalente au quadruplet {A, dA, A∧dA, dA∧dA} = {A,0,0,0}. En termes non mathématiques c'est le mouvement linéaire (A ≠ 0 non rotatif et non productif (dA = 0) où chaque action dans un sens est exactement contre-balancée par une action dans le sens opposé. On notera qu'à ce stade espace, temps et matière peuvent être définis mais ces trois notions sont parfaitement équivalentes car il s'agit d'un milieu unidimensionnel (DTP = 1) à topologie connectée où le vide n'existe pas. Les notions de gauche/droite, devant/derrière, dessus/dessous, passé/futur se confondent et décrivent la même réalité.

iii) Le système isolé en évolution: A ≠ 0, dA ≠ 0 avec A∧dA = dA∧dA = 0, soit DTP = 2 équivalente au quadruplet {A, dA, A∧dA, dA∧dA} = {A,dA,0,0}. En termes non mathématiques c'est le mouvement rotatif plan autour d'un point fixe avec action (A ≠ 0) et vorticité (dA ≠0) vers un but qui est l'équilibre (dA = 0). Comme DTP = 2, le temps et l'espace peuvent être distingués mais pas les notions gauche/droite, devant/derrière et dessus/dessous car le vide n'existe toujours pas puisqu'il s'agit encore d''une topologie connectée. Dans un tel milieu, il est impossible de distinguer matière et rayonnement.\

iv) Le système fermé en évolution: A ≠ 0, dA ≠ 0, A∧dA ≠ 0, dA∧dA = 0, soit DTP = 3 équivalente au quadruplet {A, dA, A∧dA, dA∧dA} = {A,dA,A∧dA,0}. En termes non mathématiques c'est le mouvement (A ≠ 0) rotatif (dA ≠0) avec déplacement possible du centre de rotation car la torsion n'est plus nulle (A∧dA ≠ 0). Comme DTP = 3, le temps et l'espace peuvent être distingués et la notion de dessus/dessous prend un sens. C'est donc un milieu où la gravitation apparaît ce qui permet de distinguer la matière du rayonnement car la topologie devient déconnectée, ce qui donne naissance au vide qui est perçu comme un défaut métrique de matière. Dans ce milieu, les notions de gauche/droite, devant/derrière restent équivalentes et arbitraires.

v) Le système ouvert en évolution: A ≠ 0, dA ≠ 0, A∧dA ≠ 0, dA∧dA ≠ 0, soit DTP = 4 avec un quadruplet {A, dA, A∧dA, dA∧dA} n'ayant aucun terme nul. En termes non mathématiques c'est le mouvement (A ≠ 0) rotatif (dA ≠0) avec déplacement possible du centre de rotation (A∧dA ≠ 0) et distinction entre la droite et la gauche car la chiralité (dA∧dA ≠ 0) n'est plus nulle. C'est le milieu vivant à topologie déconnectée où le vide existe enfin indépendamment de la matière et prend le sens de vacuité. La naissance correspond ici au passage de la vacuité (DTP = 4) où les choses sont vides d'existence propre car toutes interdépendantes les unes des autres à l'état de défaut topologique de DTP = 3 (égo) connecté à la vacuité qui informe la matière. La mort est le retour à l'état de vacuité de DTP = 4, c'est à dire la dissolution de l'égo et la prise de conscience que toute chose dépend des autres pour exister.

On est évidemment assez loin de wikipedia, mais bon maîtriser sans l'aide de la topologie est très difficile. Définir le néant comme le non mouvement, le vide comme la possibilité de se mouvoir de manière indépendante et la vacuité comme la possibilité de se mouvoir de manière interdépendante me permet d'y voir plus clair. J'espère qu'il en est de même pour vous et si vous ne comprenez pas très bien vous pouvez toujours visionner cette vidéo consacrée à ce thème.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer