Les derniers articles
Loading...
vendredi 7 mars 2014

Système International

La science peut être découpée en quelques grands domaines de connaissance en fonction des phénomènes mesurés. Ainsi, la mécanique concerne tous les phénomènes faisant intervenir l’espace, le temps ou la matière. La thermodynamique étudie tous les phénomènes liés à la chaleur ou à l'information. L’électromagnétisme pour sa part couvre les phénomène mettant en jeu la lumière (optique) ainsi que l'électricité (éclairs) ou le magnétisme (aimants). La physique nucléaire s'intéresse à la radioactivité tandis que la biologie couvre tous les systèmes capables d'autopoïèse, c'est à dire aptes à se produire eux-même, en permanence et en interaction avec leur environnement, et ainsi de maintenir leur structure malgré le changement continuels de leurs composants. Un des grands succès de l'approche scientifique a été de démontrer que pour couvrir tous ces phénomènes, il n'y avait besoin que de 7 qualités de bases fondamentalement différentes, toutes les autres qualités pouvant s'exprimer comme un produit ou un rapport de ces 7 qualités de base.



Afin de couvrir de manière quantitative tous les ordres de grandeurs rencontrés dans la nature, il est également nécessaire de compléter cette figure par des préfixes multiplicatifs normalisés qui permettent d'aller depuis l'échelle de l'infiniment petit (le noyau atomique) jusqu'à l''échelle de l'infiniment grand (l'univers).



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer