Les derniers articles
Loading...
vendredi 7 mars 2014

Géochronologie

La géochronologie est la méthode permettant de dater les roches en comparant les abondances mesurées pour un isotope radioactif, dit parent, à celles de ses produits de désintégration, dits isotopes fils, moyennant la connaissance des durées de demi-vie. On obtient ainsi l'âge absolu de la roche, voir même l'âge de la Terre elle-même. La principale difficulté est de s'assurer que le radionucléide parent et ses descendants ne puissent quitter ou entrer dans le matériau une fois qu'il est formé. Dans le cas des roches qui se forment par refroidissement d'un magma en fusion, cela implique de connaître la température de fermeture, c'est à dire la température en dessous de laquelle la roche est suffisamment visqueuse pour empêcher tout départ de matière interne par diffusion. L'âge que l'on obtient au moyen de la radiochronologie correspond donc au temps écoulé entre le moment où la roche a atteint sa température de fermeture et le moment de la mesure. Il faut aussi que la durée de vie de l'isotope parent soit suffisamment longue pour que ce dernier soit encore en concentration mesurable au moment de la mesure. Ainsi dans le cas de l'isotope 14C, utilisé pour dater la matière vivante comme le bois, et qui possède une durée de demi-vie de 5730 ans, il est impossible de dater au-delà de 60 000 ans. L''expression mathématique qui relie désintégration radioactive et temps géologique est la suivante:



Pour une liste des isotopes employés en radiochronologie et un exemple de datation au moyen d'isochrones, suivre ce lien.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer